Fayçal Arrouche

Conformément à notre engagement lors du débat d'orientations budgétaires, la majorité présente pour ce premier budget primitif de la mandature, un budget en équilibre et conforme aux orientations dont nous avons débattu lors de la séance du 12 février.

Comme vous le savez, le budget primitif 2009 qui vous est proposé a été élaboré, construit et sera mis en oeuvre dans un contexte économique, social et politique particulièrement dégradé, menaçant et générateur d’incertitudes.


C'est dans le respect de nos engagements, en conformité avec nos valeurs, que nous avons avec l'ensemble de la majorité municipale voulu construire ce BP. Mais sa genèse et sa finalisation furent douloureuses. Les choix que nous avons dû faire, contraints financièrement, furent particulièrement difficiles.


Je voudrais ici, à ce propos, rendre hommage à l'ensemble des élus toutes tendances confondues qui au sein de l'exécutif n'ont ni compté leur temps ni économisé leurs efforts pour rendre possible le budget que nous présentons ce soir. Je voudrais également remercier l'ensemble des membres de l'administration pour leur disponibilité, pour leur dévouement au service public local, pour s'être emparé en toute responsabilité des enjeux liés à la construction de ce budget.


Je voudrais surtout dire ici que ce n'est pas le budget que nous souhaitions pour Villejuif et les Villejuifois. Mais face à un tel niveau de désengagement de l'Etat, face à un tel environnement institutionnel et politique, nous avons collectivement pris nos responsabilités de gestion, pour d'une part garantir et préserver, dès cette année, le coeur de nos politiques publiques et maintenir d'autre part un service public local de qualité et accessible à tous.