Élus communistes, partenaires et citoyens Villejuif

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - la poste

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 27 novembre 2009

Contre la privatisation de La Poste !

Malgré la mobilisation massive des salariés et des usagers du service public postal, le gouvernement poursuit sa réforme. Pour continuer la mobilisation :


Manifestation

Samedi 28 novembre

Départ devant la Poste - 52, rue du Louvre à 13h30

laposte-claudine.jpg

jeudi 29 octobre 2009

Rencontre-débat sur La Poste à Villejuif

Privatiser La Poste ? Faut être timbré !

Partout en France, nous étions plus de 2,3 millions à participer à la votation citoyenne. A Villejuif, 4 881 personnes se sont prononcées contre la privatisation de La Poste. Preuve du mépris affiché par Nicolas Sarkozy, le débat parlementaire débutera en procédure accélérée au Sénat le 2 novembre.

Aussi, le Collectif villejuifois contre la privatisation de La Poste vous propose de continuer notre mobilisation, en vous invitant à une :



Rencontre-débat

« L'avenir de La Poste : quelle entreprise pour quel service public ? »

Le 5 novembre 2009 à 19h
Salle du Conseil municipal (Mairie de Villejuif)


En présence de :

Danièle Linhart, sociologue du travail
Bruno Tinel, économiste
et d'un agent de La Poste

Le Collectif villejuifois est composé de citoyens de la ville, d'ATTAC, de la CGT, des Verts, du NPA, du MRC, du PCF, du PG, du PS, des élus communistes partenaires et citoyens et des élus socialistes et apparentés.

lundi 5 octobre 2009

Résultats du vote sur La Poste à Villejuif

Nombre de votants : 4 972
Oui (favorables au changement de statut) : 51 (1,03 %)
Non (défavorables au changement de statut) : 4881 (98,17 %)
Nuls : 40 (0,80 %)


Merci aux près de 5000 Villejuifois qui se sont prononcés pour une Poste 100% publique !

Villejuif est fière d'être une ville de défense et de promotion des services publics.

Les élus communistes, partenaires et citoyens soutiendront un vœu contre le projet de changement de statut de La Poste au Conseil municipal du 8 octobre.

vendredi 2 octobre 2009

Consultation citoyenne sur l'avenir de La Poste à Villejuif

Pour une Poste 100% publique

Samedi 3 octobre, à Villejuif et partout en France se tient une grande consultation nationale sur l'avenir de La Poste, à l'initiative du Collectif national de défense de la Poste.

Claudine Cordillot, maire, a apporté son soutien à cette initiative dans une déclaration et appelé les Villejuifois à participer massivement à cette consultation ouverte à tous les citoyens, qu'ils soient inscrits sur les listes électorales ou non.

Les élus communistes, partenaires et citoyens de Villejuif participent activement à cette initiative.

Nous serons présents samedi 3 octobre devant chaque bureau de Poste (Lozaits, Léo-Lagrange, Marronniers et la Poste principale), au marché du Centre ainsi qu'en mairie.

Les résultats seront proclamés officiellement en mairie à 12h30 par Philippe Le Bris, premier adjoint au maire.

Retrouvez toutes les informations sur le site de la ville.

jeudi 18 septembre 2008

« C’est écrit La Poste ! », Valérie Moncourtois, élue communiste

Il y a un an, Madame le Maire avait lancé une pétition pour exiger de La Poste la non fermeture partielle des centres des Lozaits, Marronniers et Pasteur pendant l’été.

Ces fermetures auraient pénalisé les personnes âgées, les habitants des quartiers éloignés du bureau central. Avec la mobilisation des Villejuifois, la lutte a payé et La Poste a maintenu le service public local.

Après avoir tenté de discréditer La Poste, en ne lui donnant pas les moyens de remplir ses missions, le gouvernement annonce sa privatisation.

À Villejuif, nous sommes attachés à ce service public national de proximité, essentiel à notre ville. Nous connaissons son rôle social majeur, une dimension qui tend de plus en plus à s’estomper. Nous ne souhaitons pas voir des logiques de rentabilité financière aggraver encore cette situation. Nous connaissons l’importance de La Poste dans la vie quotidienne, mais aussi dans la vie économique. Il s’agit d’un outil précieux qui doit être accessible à tous de manière égale. Cela suppose impartialité, confiance, efficacité, esprit de service.

C’est pourquoi nous souhaitons lui redonner du souffle, avec des personnels respectés, un maillage intelligent sur l’ensemble du territoire, un vrai projet et une ambition renouvelée. Nous nous associons à l’idée d’engager un grand débat populaire sur l’avenir du service public de la Poste et sur le droit à un grand service public de la communication.

Signons la pétition nationale !

Valérie Moncourtois