Au cœur de ce qui aurait du être une période de trêve et de célébration de la paix, je tiens à vous faire part de mon émotion et de mon indignation face à la situation en Palestine.

L’opération militaire sans précédent déclenchée par l’armée israélienne dans la bande de Gaza fait des centaines de morts, dont de nombreux civils, des femmes et des enfants.

Je condamne les tirs de roquettes sur des civils israéliens mais chacun sait bien qu’ils résultent d’une situation créée par l’occupation et le refus de négocier sérieusement avec l’Autorité Palestinienne. Et je me refuse à établir cette fausse symétrie entre un peuple épuisé par un implacable blocus et les bombardements de la cinquième armée du monde.

Rien ne peut justifier de tels massacres qui ne peuvent qu’aggraver une tragédie que connaît depuis tant d’années cette région du monde.

Il m’apparaît plus que jamais urgent et nécessaire que la France et l’Europe interviennent pour exiger l’arrêt immédiat des bombardements et pour le retour à la négociation.

La paix et la sécurité pour tous - Israéliens et Palestiniens - ne peuvent se construire que dans la justice et le respect du droit.

J’invite toutes les femmes et les hommes attachés à la paix et à la dignité humaine à se rassembler samedi 3 janvier à Paris - 15h place de la République.

C’est ce message de paix, partagé par tous les Villejuifois, que je tenais, comme maire, femme et citoyenne, à vous exprimer.



Claudine Cordillot

Maire de Villejuif