Intervention prononcée par Valérie Moncourtois


Madame le Maire, Mesdames, Messieurs les conseillers, Mesdames, Messieurs,

Après des mois de préparation, voilà enfin le vote du budget. Je veux commencer par saluer le travail des services, de tous les services, avec les élus, qui ont travaillé d'arrache-pied pour établir ce budget, depuis l'automne dernier.

Disons le directement : ce n'est pas un budget rêvé. Mais c'est néanmoins un budget qui allie responsabilité et ambition. Ambition dans les deux volets du budget : gestion et lutte. C'est pourquoi les élus communistes, partenaires et citoyens le voteront.

Chaque année, je suis étonnée de voir la droite, du MoDem à l'UMP, se faire le chantre de la « gestion responsable », en « bon père de famille ». Cette même droite qui gère Levallois, Cannes et Fréjus, les villes les plus endettées de France ? La même qui fait exploser les déficits de l'État ? La même qui met en péril jusqu'à l'existence de collectivités et du service public local avec des mesures aussi violentes que la suppression de la taxe professionnelle ? La même qui organise le vol de 1,7 millions d'€ à notre collectivité en 2010 ? Soyez sérieux.

La gestion responsable, c'est celle qui se soucie avant tout des besoins des habitants. C'est pour nous, élus communistes, partenaires et citoyens, le seul curseur.