J’étais jeudi à la manifestation pour changer la réforme territoriale.

C’est en effet jeudi que les débats ont commencé au Sénat pour examiner le projet de loi dit « Acte 3 de la décentralisation ».

L' Association Nationale des Élus Communistes et Républicains est particulièrement mobilisée sur la réforme de la décentralisation.  Pour cette première mobilisation nationale, de nombreux élus se sont déplacés, notamment du Nord de la France, de Lyon, de Marseille et des Bouches du Rhône, et bien sûr de la Région parisienne.

Nous nous sommes rassemblés pour demander à ce que la loi Sarkozy de « réforme territoriale » soit abrogée, ce qui n’est toujours pas fait, même si elle n’est pas entrée en vigueur.

Nous demandons aussi au gouvernement d’organiser la consultation des élus et des citoyens sur l’Acte 3 de la décentralisation. Dans son état actuel, nous alertons sur les nombreux dangers que porte cette proposition de loi.

Notre appel pour un renouveau de la démocratie territoriale dans une République unie et solidaire reste plus que jamais d’actualité, et j’invite largement à le signer.

Les syndicats aussi se sont mobilisés, à l’appel de 3 centrales. J’ai été saluer les représentants du syndicat CGT des territoriaux de Villejuif, qui eux aussi s’opposent à cette réforme, qui dans porte le risque de disparition de pans entiers du service public local et de l’emploi public.


Philippe Le Bris,

1er adjoint