Les Réseaux d'Aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté (RASED) connaissent également une situation dramatique. A l’école Paul-Langevin, la décision de supprimer un poste de maître spécialisé (« maitre E ») a suscité à juste titre l’indignation de l’ensemble de la communauté enseignante. Une suppression qui n’est que la dernière d’une série qui a conduit au démantèlement d’un dispositif d’accompagnement des élèves qui avait pourtant fait la preuve de son utilité.

Avec près de la moitié des écoles de la ville situées dans des quartiers en zone prioritaire, il est nécessaire que nos enfants puissent bénéficier de postes supplémentaires. Si l’annonce par le gouvernement de la création de 1 000 postes supplémentaires pour le primaire représente une bouffée d’air frais, cela ne suffira pas à couvrir tous les besoins, le département du Val-de-Marne ne se voyant attribuer que 13 nouveaux postes.

Les élus de Villejuif rappellent que l’éducation est une priorité et souhaitent que le collectif budgétaire qui se tiendra cet été soit l’occasion pour le nouveau gouvernement de poursuivre la nécessaire rupture avec la politique de réduction des effectifs dans l’Éducation Nationale.

 

Le Conseil Municipal de Villejuif :

-     Rappelle que l’éducation est une priorité incontournable et souhaite que l’Éducation Nationale retrouve les moyens qui lui permettront d’accomplir sereinement sa mission

-          Demande la transformation de la proposition d’ouverture « conditionnelle » en ouverture « ferme » pour l’élémentaire Robert Lebon

-          Demande l’annulation de la fermeture d’une classe à l’élémentaire Paul Vaillant-Couturier

-         Demande l’ouverture de classes dans l’école élémentaire Louis-Pasteur et dans les écoles maternelles Paul Vaillant-Couturier et des Hautes-Bruyères, afin de pouvoir faire face à l’augmentation prévisible des effectifs scolaires à la prochaine rentrée

-          Demande le renforcement des RASED et, en particulier, la non-suppression d’un poste d’enseignant spécialisé à l’école Paul Langevin

-          Demande l’ouverture d’une nouvelle classe d’initiation pour non-francophones (CLIN) à Villejuif

-          Demande que le poste de sous-directeur de l’Institut Médico-Educatif Louis Le Guillant, auquel est attaché la fonction de directeur de l’école, soit maintenu au-delà de l’année prochaine,

-          Demande également la nomination d’un médecin de l’Éducation Nationale à temps plein pour la ville