• Considérant que la recherche et l’exploitation d’hydrocarbures ont pour conséquence une empreinte carbone extrêmement élevée, l’utilisation de produits chimiques toxiques, de fortes nuisances pour les riverains ainsi qu’une gabegie d’eau,
  • Considérant que la 5e commission du Conseil Général a pu, à la demande de la commission permanente, auditionner les services de l’Etat chargés de l’instruction des permis considérés,
  • Considérant qu’a été révélé au cours de cette audition qu’un permis pouvait, à terme, déboucher sur la construction d’une centaine de puits et d’une douzaine de plateformes,
  • Considérant que les services de l’Etat ont également admis que la recherche d’hydrocarbure conventionnel pouvait également déboucher sur l’identification de réserves d’hydrocarbures de roche-mère, communément appelés gaz ou pétrole de schiste,
  • Considérant que Le ministère de l'écologie a rendu public, jeudi 22 mars, le rapport final de la mission d’inspection - issue du ministère de l’industrie et de celui de l'écologie - sur ces mêmes "hydrocarbures de roche-mère en France" qui se dit favorable, pour un "nombre limité de puits, à l’utilisation de la fracturation hydraulique et invite à commencer ces expérimentations dans le Bassin parisien,

 

Le Conseil Municipal de Villejuif :

  • Affirme son soutien aux populations et aux communes menacées par la délivrance de tels permis,
  • Demande que le code minier soit modifié, afin que la concertation avec les collectivités locales et l’information du public soient obligatoires pour toute demande localisée de recherche ou de travaux et que les représentants des associations environnementales et de la société civile soient pleinement associés à l’évaluation des différentes techniques de recherche et d’exploitation des richesses du sous-sol,
  • Refuse l’exploitation comme l’exploration des gaz et huiles de schiste,
  • Affirme la nécessité de sortir progressivement des énergies carbonées pour aller vers une transition énergétique
  • Affirme son opposition à l’utilisation de la technique de fracturation hydraulique, destructrice pour les populations et l’éco-système,
  • Demande à ce qu’aucun permis de recherche d’hydrocarbure ne soit délivré dans le Val-de-Marne