Il y a un an, notre ville, Villejuif des diversités, célébrait le premier mariage de couple de même sexe  en Ile de France en unissant Fabrice et Alexis. Cette initiative, saluée par notre groupe, manifestait son engagement pour l’égalité des lesbiennes, gays, bisexuel-le-s et transgenres.

Le projet de loi « mariage pour toutes et tous », présenté en Conseil des ministres le 7 novembre dernier est une avancée majeure pour la société et devrait mettre un terme aux discriminations qui frappent depuis trop longtemps toutes celles et ceux qui sont privés du droit d’exprimer leur amour de la manière qu’ils jugent la plus opportune.

Le PACS a marqué une première étape vers la reconnaissance des couples homosexuels mais il reste incomplet sans l’accès au mariage et à la filiation.

Aujourd’hui, il est temps de passer à l’action ! Le Président François Hollande doit tenir ses promesses et faire voter la loi pour qu’elle soit applicable partout et par tous.

La clause de conscience, évoquée par le Président, constitue un recul terrible sous la pression des lobbies réactionnaires qui se sont exprimés souvent de manière violente. Reconnaître une liberté de conscience aux Maires qui refusent le mariage pour tous, c’est donner bonne conscience aux homophobes.

La Révolution française a mis fin à la criminalisation de l’homosexualité en 1791. L’union de la gauche en 1981 a mis fin à la pathologisation et à la pénalisation de l’homosexualité. La gauche en 2012 doit faire voter une loi républicaine d’égalité des droits et de lutte contre toutes les discriminations.

C’est d’égalité des droits et d’émancipation humaine dont il s’agit.

Les élus communistes, partenaires et citoyens continueront à combattre l’idéologie des forces réactionnaires, à faire progresser le projet de loi ouvrant le droit au mariage à tous les couples afin qu’il soit accompagné des droits à fonder une famille pour les couples de même sexe.

Soyons nombreux le 16 décembre à Paris pour manifester notre soutien à ce progrès social et républicain !