Nous arrivons à la fin de ce dernier conseil - terme du mandat.

 

Je voudrais en quelques mots et quelques chiffres donner à voir ce qu’a représenté le travail de notre assemblée au cours de ces 6 années.

 

Notre Conseil Municipal s’est réuni 49 fois. Il a été précédé de très nombreuses réunions de commissions permettant d’émettre un avis sur 1 236 rapports.

 

Notre Bureau Municipal a lui siégé à 116 reprises et examiné 496 rapports.

 

La CAO se sera réunie 100 fois, la commission consultative des services publics 12 fois, la commission mixte paritaire sportive 29 fois, celle paritaire examinant les projets des associations 38 fois.

 

Le CTP s’est réuni 29 fois, le CHS 10 fois, la commission restauration scolaire 18 fois, tout comme la commission de dérogation scolaire, la commission d’attribution de places en crèche 15 fois, la commission d’attribution des logements OPH 73 fois, la commission sociale 100 fois, la commission de sécurité des bâtiments accueillant du public 260 fois...

 

Je ne compte pas les centaines de conseils d’écoles, les cellules de veille mensuelle et les 2 réunions annuelles dans chaque quartier sur les questions de sécurité, la présentation systématique des PC, les consultations d’ampleur telles celles sur les ZAC, la GUP, le budget participatif ou les rythmes scolaires et bien sûr le PLU qui aura permis la participation de 1 200 citoyens.

 

Alors oui ce mandat a été un mandat actif, exigeant pour les élus que je souhaite remercier tous pour leur apport, leur investissement.

 

Mais au-delà de ces chiffres qui attestent d’une grande vitalité démocratique et du travail de notre assemblée, ce mandat aura aussi et surtout permis de faire avancer de nombreux projets et de concrétiser de belles réalisations au service des habitants jeunes et moins jeunes. Jugez-en : 2 crèches nouvelles, 2 écoles agrandies (3 avec Jean Vilar qui va démarrer), le SNYG, le collège Karl Marx, la RD7, le Tramway, de nombreux logements sociaux ou en accession, la création d’un pôle tertiaire avec ses 3 200 salariés au Nord de la ville et puis au-delà avec :

 

-      La charte de l’habitat

-      La convention d’équilibre emploi/habitat

-      La confirmation du GPE avec 3 stations : Aragon, IGR et Chevilly 3 communes

-      La signature du CDT Sciences et Santé qui fait de notre ville et de ses atouts scientifiques, hospitalo-universitaires un élément décisif dans le développement de la recherche médicale, le soin, un projet d’envergure scientifique européen. Un CDT qui acte le besoin de renouvellement urbain des quartiers Sud de la ville.

-      Le PLU qui a fixé les ambitions pour un développement maitrisé de la ville et porté l’ambition à travers ses règles d’une ville populaire ouverte à tous, bien équipée, où la nature et la biodiversité sont pris en compte, ou le développement économique et l’emploi comme l’habitat, sont au cœur des projets.

 

Oui avec ce mandat, nous avons œuvré à faire de cette ville, une ville moderne, en mouvement, ouverte.

 

Le mandat d’élu municipal est exigeant et enthousiasmant : chaque jour à la fois dans le concret de la vie des habitants et des salariés, dans la proximité, l’écoute, l’élaboration de réponses publiques et dans le partage des grands projets.


Encore une fois, je souhaite remercier les 43 élus municipaux et je souhaite que les candidates et candidats qui se présenteront aux suffrages de nos concitoyens soient dans leurs discours et leurs écrits à l’unisson de la dignité et de la noblesse qu’appellent les fonctions auxquelles ils postulent. Une fonction au service de l’intérêt général qui requiert honnêteté, franchise, débat démocratique, respect et humilité.